Sabiha de Sejnane : Le Portrait d’une Artisane

sabiha

À Sejnane, l’art de la poterie transcende l’aspect collectif pour devenir une expression individuelle, une pratique héritée qui, bien que sociale, demeure indépendante du groupe. Bien que partageant un répertoire de formes et de gestes communs, chaque potière imprime sa propre empreinte à sa production, la façonnant selon sa personnalité distinctive.

Tel un conte narré par différentes voix, chaque objet créé reflète la sensibilité de son créateur, ses qualités uniques et ses préférences artistiques. Sabiha se distingue parmi les potières de Sejnane en tant que femme indépendante, détenant la seule boutique en dur de la région, ouverte sur la route avec une terrasse accueillante. Son atelier de prédilection se trouve dans un préau en loggia attenant à sa maison, offrant une vue panoramique sur les champs et les bois.

En tant que célibataire, Sabiha prend en charge financièrement ses neveux depuis le décès de son frère. Bien qu’elle demeure attachée aux techniques spécifiques de Sejnane, elle n’hésite pas à explorer de nouvelles formes. Tout en maintenant une production traditionnelle d’articles de vaisselle et d’objets utilitaires, elle développe également une ligne plus personnelle, parfois orientée vers un public touristique présumé. Son œuvre, robuste et bien ancrée, révèle des courbes, des textures touchantes, des détails subtils et des équilibres surprenants.

Les créations de Sabiha sont actuellement exposées à la librairie Fahrenheit de Carthage jusqu’au 23 juin, ainsi qu’à l’Acropolium de Carthage jusqu’au 13 juin, dans le cadre de l’exposition de l’association AAFCAR intitulée « Tunisie : un artisanat, des savoir-faire, une solidarité ».

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.